Singe des neiges au bord d'un onsen dans la vallée Jigokudani au Japon

Ninja, singes et matcha à Nagano !

Salut les loulous !

Vous avez envie de vous évader quelques minutes ? Suivez-nous !

Aujourd’hui, on vous emmène au Japon à Nagano ! Nous qui adorons le Japon et le considérons comme notre deuxième maison, nous n’avons jamais été dans cette petite ville des Alpes Japonaises, surtout connue pour avoir accueilli les Jeux Olympiques d’hiver de 1998.

Mais c’est également dans les environs de Nagano qu’une forme de Ninjutsu, l’art martial ninja, a été élaborée il y a des siècles et vous pouvez compter sur Meryll pour essayer de se frotter au maître ninja de la ville et à son élève, et bien sûr de s’incliner lamentablement face à eux 🙂

Nous en profitons également pour nous rendre à Jigokudani, la vallée de l’enfer, qui abrite une colonie de macaques que l’on dit la seule au monde à vivre autant au Nord ! Et ces singes taquins profitent des sources d’eau chaude des alentours, appelées onsen, pour se réchauffer toute la journée. À les voir barboter ainsi, on a presque l’impression qu’ils narguent les visiteurs transis et emmitouflés dans leurs parkas d’hiver.

Pour finir, nous nous sommes inscrits à un cours de préparation traditionnelle du thé matcha. C’est délicieux et on ne l’apprécie que mieux après s’être promené toute la journée dans le froid hivernal 🙂

Journée pirogue sur l'Ile des Pins

Nouvelle-Calédonie : Un jour spécial sur l’Île des Pins !

Salut les loulous !

Vous avez envie de vous évader quelques minutes ? Suivez-nous !

Aujourd’hui, on vous emmène en Nouvelle-Calédonie, sur l’Île des Pins ! Nous y avons passé une semaine et les quatre premiers jours furent difficiles, puisqu’il y a plu sans interruption. Vous y croyez les loulous ? Quatre jours de déluge sur l’Île des Pins 🙁

Mais comme on le dit souvent, après la pluie vient le beau temps. Là, c’est toute la magie de l’île qui opère et l’on comprend vraiment pourquoi on dit d’elle qu’elle est la plus proche du paradis 🙂 En une semaine, nous avons pu nous imprégner de son atmosphère, mais aussi de la gentillesse de ses habitants qui sont aussi de grands timides. Meryll a bien de la chance d’ailleurs, puisque nous y fêtons son anniversaire.

Au programme : balade en pirogue dans la magnifique baie d’Upi, petite promenade dans la jungle, session snorkeling dans la baie d’Oro entourée de ses pins colonnaires, autostop jusqu’à notre camping et cuisine puis dîner en compagnie de nos hôtes Loulou et Lélène, chez qui nous avons planté notre tente en bord de plage… 🙂

Alors, ça valait le coup d’attendre, non ? 😉

 

Vue panoramique sur le trail du Tongariro Alpine Crossing sur l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande

Movember au Mordor !

Salut les loulous !

Vous avez envie de vous évader quelques minutes ? Suivez-nous !

Aujourd’hui, on vous emmène sur l’Île du Nord de la Nouvelle-Zélande, dans le parc national de Tongariro ! Ce parc est constitué de forêts, de montagnes, de volcans et de lacs impressionnants. Il abrite également des lieux sacrés pour les Maori. Il est célèbre pour le Tongariro Alpine Crossing, la randonnée qui permet de le traverser et de découvrir ses somptueux paysages en une journée.

Mais il a surtout été choisi par Peter Jackson pour filmer les scènes du Mordor dans sa saga cinématographique du Seigneur des Anneaux. C’est en hommage à ce bijou du cinéma que nous avons constitué une petite communauté avec nos amis Noémi, Inès et Etienne et que nous nous sommes engagés pour un trek d’une journée… enfin si la météo reste clémente ! On ne va pas y aller par quatre chemins les loulous : cette randonnée n’est clairement pas faite pour Mamie Simone, elle qui grelotte dès qu’elle reste un peu trop longtemps à l’ombre !

Et puis comme nous sommes au mois de Novembre et que Meryll fait normalement partie d’une Team Movember au boulot, il n’y a aucune raison qu’il ne porte pas la moustache pour cette occasion ! Movember aurait donc lieu au Mordor cette année 😉 ?

 

L'océan frappe les rochers de la baie de Tauranga sur l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande

On cherche les phoques à Tauranga !

Salut les loulous !

Vous avez envie de vous évader quelques minutes ? Suivez-nous !

Aujourd’hui, on vous emmène sur l’Île du Nord de la Nouvelle-Zélande, dans la baie de Tauranga ! Nous avions prévu de visiter une école Maori et rencontrer les enfants, mais la maîtresse a eu un empêchement de dernière minute et nous avons décidé de nous chercher une activité dans le coin.

Ceux qui ont déjà visité le pays des Kiwis seront probablement de notre avis : visiter la Nouvelle-Zélande peut vite vous coûter un bras. Aussi nous avons décidé de réduire les activités payantes pour nous concentrer sur celles qui nous intéressaient vraiment, et profiter de la nature autant que possible le reste du temps.

Et c’est ce que nous allons faire aujourd’hui les loulous ! Après un bon pique-nique au bord de l’océan, nous partons explorer le mont Maunganui puisqu’on nous a dit qu’une petite colonie de phoques avait élu domicile sur les rochers de cette petite presqu’île. Prévenez de suite Mamie Simone : la vidéo contient un passage très très chaud qui risque de lui donner quelques palpitations 😀

Pour finir, nous irons dans le parc des McLaren Falls, à la recherche des vers luisants qui illuminent le sentier menant aux chutes d’eau lorsque la nuit tombe 🙂

Palette de l'artiste dans le parc de Wai-o-Tapu à Rotorua en Nouvelle-Zélande

Les mystères géothermiques de Rotorua

Salut les loulous !

Vous avez envie de vous évader quelques minutes ? Suivez-nous !

Aujourd’hui, on vous emmène sur l’Île du Nord de la Nouvelle-Zélande, dans la région de Rotorua dont l’activité géothermique intense attire de nombreux visiteurs. Mais rassurez Mamie Simone ! En Nouvelle-Zélande, il y a très peu de dangers : on peut découvrir et s’émerveiller devant des bains de boues bouillonnants, des lacs d’acide multicolores et des geysers en éruption en toute sécurité dans le parc de Wai-O-Tapu !

En ce qui nous concerne, nous sommes vraiment fascinés par le contraste entre la flore, magnifique et sortie tout droit de Jurassic Park avec ces fougères et ces séquoias immenses et la terre, torturée et menaçante, qui nous rappelle qu’elle pourrait se mettre en colère à tout instant.

Et pour nous reposer après toutes ces émotions, nous en profitons pour faire un joli pied-de-nez à la géothermie puisque nous partons nous détendre dans les sources thermales de Waiteke, plus éloignées et moins fréquentées que le Polynesian Spa de Rotorua 😉

Des fillettes jouent dans la forêt de bambous de la ferme Huaxi dans le Sichuan en Chine

Volontariat et cuisine dans une ferme du Sichuan

Salut les loulous !

Vous avez envie de vous évader quelques minutes ? Suivez-nous !

Aujourd’hui on vous emmène dans la province du Sichuan en Chine. À peine arrivés à Chengdu, la capitale, nous quittons la ville pour un village entouré d’une forêt de bambous. Et ce n’est pas pour partir à la recherche des pandas ! Nous nous sommes engagés pour une mission de volontariat à la ferme Huaxi, qui accueille des colonies de vacances chaque été dans le but de les éduquer sur l’agriculture bio.

Au programme de notre volontariat, l’encadrement des enfants, des siestes réparatrices dans des hamacs accrochés aux bambous, de longues parties de basket-ball dans une humidité presque insupportable, de délicieux repas relevés au fameux poivre de Sichuan et un concours de cuisine avec le chef de la ferme…

Des touristes profitent du panorama sur la forêt de pierres de Shilin dans le Yunnan en Chine

Découverte d’un autre monde à Kunming

Salut les loulous !

Vous avez envie de vous évader quelques minutes ? Suivez-nous !

Aujourd’hui on vous emmène au Sud de la Chine, dans la province du Yunnan. Nous sommes arrivés à Kunming pour quelques jours et nous découvrons littéralement un autre monde. La Chine nous a surpris comme nous ne nous y serions jamais attendus : sa culture et ses traditions, l’accueil de ses habitants toujours prêts à nous aider, sa gastronomie riche et variée, ses temples magnifiques et ses paysages grandioses comme ici la forêt de pierres de Shi Lin

La patinoire de Budapest pleine de monde

Des patins à Budapest

Salut les loulous !

Vous avez envie de vous évader quelques minutes ? Suivez-nous !

Aujourd’hui, on vous emmène à Budapest, la capitale de la Hongrie. Il y fait un peu froid en ce premier jour de 2016. Nous en profitons d’ailleurs pour vous souhaiter une bonne et heureuse année à tous, en espérant bien sûr que tous vos vœux les plus chers se réaliseront au cours des prochains mois !

Après les repas de Noël et le dîner du 31 dont nous avons encore abusé hier soir, nous cherchions une activité sportive pour nous remettre dans le droit chemin des résolutions que l’on prend chaque année pour les oublier ensuite. Nous avons ainsi décidé de nous rendre à la patinoire de Budapest !

La patinoire de Budapest pleine de monde
Elle se trouve dans le plus grand parc de la ville que l’on appelle le Bois de Ville, ou Városliget en hongrois. Situé au Nord-Est, entre l’imposante Place des Héros appelée Hősök tere et le château de Vajdahunyad, le parc abrite bon nombre d’attractions dont les très réputés Bains Széchenyi que nous ne manquerons pas de tester lors de notre séjour.

La place des héros devant la patinoire de Budapest
Les dimensions de cette patinoire en plein air sont relativement impressionnantes. Difficile d’imaginer que cette grande étendue gelée se transforme durant l’été en un étang que l’on peut traverser à bord d’une barque !

Patinoire de Budapest vide

Une fois arrivés à l’entrée, vous risquez d’être surpris par la file d’attente. On vous recommande donc soit de venir légèrement avant l’heure d’ouverture, soit de vous armer d’un peu de patience. Mais rassurez-vous, il y aura de la place pour tout le monde sur la glace ! Que ce soient les enfants, les plus grands, les patineurs émérites, ou encore les débutants qui d’un pas hésitant, s’aventureront à leurs premières glissades et chutes.

File d'attente à l'entrée de la patinoire de Budapest

Nous vous conseillons de vous rendre sur le site de la patinoire pour obtenir toutes les informations quant aux horaires d’ouverture et tarifs. Vous pourrez venir avec vos propres patins ou en louer sur place, pour une durée d’une heure au minimum.

Le château de Vajdahunyad derrière la patinoire de Budapest
Pour nous, cette petite heure est passée à la vitesse de la lumière. Quelle joie que de patiner le Jour de l’An, sous un ciel étoilé, entourés de ces édifices grandioses, dont l’architecture exceptionnelle nous rappelle que nous sommes dans une des plus belles capitales d’Europe !

Sur la glace de la patinoire de Budapest !
Et qu’en est-il des non-patineurs ?

Si Mamie Simone vous accompagne à Budapest et qu’elle ne se sent pas à l’aise sur la glace, elle aura toujours la possibilité de s’asseoir bien au chaud au café de la patinoire. Elle pourra même s’attabler à l’extérieur, déguster un bon vin chaud et tester les pâtisseries locales qui répondent au doux nom de Kürtőskalács.

Bien entendu, tout en admirant vos exploits dignes de Philippe Candeloro !