Conseils

Notre technique secrète pour acheter nos billets d’avion

Notre technique très très secrète pour acheter nos billets d'avion

Salut les loulous !

Aujourd’hui, restez assis bien confortablement parce que l’on va simplement répondre à quelques-unes des nombreuses questions que vous nous avez posées à notre retour après plus de six mois en Asie et Océanie :

« Mais comment avez-vous fait pour réserver vos avions ? »

« Alors, vous avez pris un billet tour du monde ? »

« Ça vous a coûté combien ? »

« Vous vous êtes battus pour être assis au hublot ? »

On va tout vous dire, sans aucun tabou. De la méthode que nous utilisons pour trouver des billets pas chers, aux compagnies aériennes que nous avons choisies, en passant par ce que vous voulez tous savoir : le prix !

Billet tour du monde, une mauvaise idée pour nous

Les billets tour du monde proposés par les alliances de compagnies aériennes comme One World, Sky Team ou Star Alliance ont gagné en popularité les dernières années. Ils permettent de définir un itinéraire autour du monde, avec cependant certaines contraintes. En voici quelques unes :

– Le sens du parcours est défini, et on ne peut pas revenir sur ses pas : si vous quittez l’Asie pour l’Océanie, vous ne pourrez plus retourner en Asie ensuite.

– Le nombre de segments de vol est limité à un certain seuil, mais il est en général plus que suffisant.

– Certaines escales peuvent s’avérer très longues. Si le prochain pays dans lequel on veut se rendre n’est pas desservi par une liaison directe de l’une des compagnies appartenant à l’alliance, il faut transiter par le pays d’origine de la compagnie.

La carte de notre voyage en Asie et Océanie
Vous commencez à le connaître par coeur, non ? 😉

En ce qui nous concerne, nous n’avons jamais voulu faire un tour du monde lors de notre voyage de six mois. Il en aurait été de même si nous étions partis plus longtemps, et nous vous expliquerons pourquoi dans un prochain article. Mais du coup, le billet tour du monde ne convenait pas à notre parcours. Notre idée était de réaliser une boucle Asie – Océanie – Asie parce que cela nous tenait à coeur d’être au Japon pour les fêtes de fin d’année.

Nous avons toutefois contacté trois compagnies de One World afin de leur demander conseil, et comprendre s’il était possible de bénéficier de leur offre Circle Asia & South West Pacific.

– L’employé de la première compagnie nous a courtoisement répondu que comme leur pays d’origine n’était pas dans notre itinéraire, il ne pouvait malheureusement rien faire pour nous.

– Nous avons ensuite contacté Cathay Pacific, qui au prix de multiples échanges compliqués, nous ont formulé une offre de 3300 euros par personne, sans pouvoir couvrir l’ensemble des pays qui nous intéressait.

– Enfin, Qatar Airways, qui ont pourtant enregistré notre demande de devis et confirmé par email, ne nous ont jamais fait parvenir aucune offre.

Nous avons donc compris que les billets tour du monde et offres similaires sont intéressants jusqu’à un certain degré. Mais cela peut également vite devenir un casse-tête pour les compagnies du moment où le client a des demandes un peu plus exotiques, juste comme nous !

Tout cela aurait pu nous décourager, mais c’est mal nous connaître les loulous ! Au lieu de continuer à perdre du temps et de l’énergie avec d’autres compagnies ou d’autres alliances, nous avons retroussé nos manches et avons mené nos propres recherches. On n’est jamais mieux servi que par soi-même 😉

Google Flights, notre ami pour la vie

Et c’est ainsi que Google Flights entre en scène ! Si Mamie Simone vous demande ce que c’est, expliquez-lui que… Non, ne lui expliquez rien, vous allez perdre du temps ! Trouvez-lui une chaise et asseyez-la près de vous pour lui faire une démonstration 🙂

Nous avons commencé à utiliser Google Flights il y a quelques années alors que nous avions l’habitude des traditionnels Expedia ou Skyscanner. Google Flights propose des fonctionnalités similaires aux autres services, comme la personnalisation des résultats en fonction de votre géolocalisation ou de vos préférences. Nous trouvons surtout qu’il est pratique, rapide et agréable à utiliser, avec notamment une intégration directe à la page des résultats de recherche de Google:

Recherche de vols sur Google Flights

Résultats de recherche de vols avec Google Flights

Une autre interface très ergonomique est la carte, qui vous affiche le meilleur prix pour un vol vers une ville donnée à une date donnée, en fonction de votre géolocalisation .

Carte de Google Flights
Alors, où est-ce que vous voulez partir ? 😉

On n’oubliera pas non plus de vous mentionner l’intégration avec le moteur de recherche d’hôtels de Google, qui vous permettra de rapidement boucler votre planning de voyage !

Carte Google des hôtels
Vous l’avez compris, on adore le Japon !

Bien entendu, si vous préférez AirBnb ou le Couch Surfing, ou si vous voulez tenter le volontariat, il faudra alors vous occuper de votre logement séparément 😉

Itinéraire, compagnies et prix

Ah ! La partie qui vous intéresse le plus ! Bande de petits curieux de l’internet que vous êtes… 😉

Le tableau ci-dessous liste l’ensemble des vols que nous avons empruntés en six mois, avec quelle compagnie, leur durée, la durée des escales, et leur prix par personne en euros. On vous l’avait dit, vous saurez tout !

SEGMENT DE VOL COMPAGNIE DURÉE DU VOL DURÉE DE L’ESCALE PRIX PAR PERSONNE (EUROS)
ZURICH – SINGAPOUR Qatar Airways 16h15 2h40 à Doha 385
KUALA LUMPUR – KUNMING Air Asia 3h55 152
BEIJING – OULAN BATOR MIAT
Mongolian Airlines
2h30 232
OULAN BATOR – SEOUL MIAT
Mongolian Airlines
3h05 272,50
BUSAN – KUALA LUMPUR Air Asia 6h20 150,50
KUALA LUMPUR – SYDNEY Air Asia 8h05 112,80
SYDNEY – AUCKLAND Jet Star 3h05 147,70
CHRISTCHURCH – AUCKLAND Jet Star 1h30 50
AUCKLAND – NOUMEA Air New Zealand 3h 213
NOUMEA – TOKYO Air Calin 9h10 665,34
TOKYO – FRANKFURT Etihad 24h15 4h à Abu Dhabi 346,71
TOTAL :  2727,55

– Notre vol le moins cher était le vol interne Jet Star nous amenant de Christchurch à Auckland.

– Notre vol le plus cher était le vol Air Calin entre la Nouvelle-Calédonie et le Japon. La Nouvelle-Calédonie est très prisée par les Japonais, qui adorent venir passer leur lune de miel sur l’île des Pins.

– Le prix moyen de nos 13 vols (9 simples, 2 avec escale) est de 213 euros.

– Nous avons choisi Qatar Airways et Etihad pour les vols aller et retour parce qu’ils offraient le tarif le plus compétitif.

– Hormis les vols aller et retour, nous n’avons eu que des vols directs de durée raisonnable.

– En faisant nos propres recherches, nous avons pu acheter des billets moins chers auprès de compagnies low-cost comme Air Asia ou Jet Star.

– Inconvénient par rapport aux billets tour du monde : une fois nos billets achetés, il nous était impossible de modifier le parcours ou nos dates. Honnêtement, cela ne nous a pas dérangés, vu que nous sommes restés suffisamment longtemps dans chaque pays.

– Nous avons payé tous nos billets avec notre carte Visa gold pour bénéficier de l’assurance annulation en cas de soucis.

– Nous n’avons pas pris le train transmongolien entre Beijing et Oulan Bator parce que le vol avec MIAT coûtait moins cher… Et le trajet était dix fois plus rapide !

– Nous comptons compenser l’empreinte carbone dont nous sommes responsables en ayant pris autant l’avion en six mois. Nous vous en parlerons très bientôt. Nous sommes également conscients que voyager différemment éviterait de contribuer à la pollution de notre belle planète. D’ailleurs, cela nous fait réfléchir au moyen de transport que nous choisirons pour un prochain voyage du même genre 😉

A bientôt et bon vol !

Les loulous, nous espérons que ce petit article vous aidera dans la préparation de vos prochains voyages ! Peut-être aviez-vous peur jusqu’alors de tout organiser vous-mêmes ? Nous avons voulu vous montrer que l’on peut très bien se débrouiller tout seul et s’en sortir à bon prix. Bon, vous aurez peut-être quand même quelques sueurs au moment de dégainer la carte bleue, mais ne vous inquiétez pas… Après, ce n’est que du bonheur 😉

Nous sommes aussi intéressés de lire vos retours d’expérience pour des voyages similaires ou pour des allers-retours simples. Si vous utilisez un autre comparateur, n’hésitez pas non plus à nous dire lequel et pourquoi c’est celui que vous préférez. Nous aussi, nous sommes toujours à la recherche de bons tuyaux 🙂

Allez, salut salut !

 

 

2 réponses »

  1. Pour les billets d’avion, j’aime bien le site Algofly pour repérer les meilleurs tarifs suivant chaque mois de l’année, qui donne également des conseils sur quand prendre son billet (combien de temps avant, quel jours, etc) on peut y laisser une alerte quand on a choisi ses dates.
    Sinon, pour des voyages aller-retour vers l’Asie, je regarde les différents sites genre Govoyages… je repère les Cies et vais voir directement sur le site de chacune, en tenant compte du temps d’escale. Rien d’extraordinaire mais ça m’a permis d’avoir de bons prix. Exemple : AR Paris Bangkok à 480 € sur Royal Jordanian Airlines. Mais la prochaine fois, j’essaierai GoogleFlights.
    Evegard

Laisser un commentaire